Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le jardin des romanciers

Publié le

Le jardin des romanciers

En 1922, un des plus grands romanciers espagnols, Vicente Blasco-Ibanez fuyant la dictature, fit l’acquisition de la propriété Fontana Rosa, sur le site de Garavan (Menton), lors d’une vente aux enchères.

L’écrivain et chef républicain qui s’était exilé en Argentine, avait milité pour l’indépendance de Cuba par rapport à l’Espagne et été condamné à quatre ans de prison, trouva refuge à Menton. « Ni vivant, ni mort, je ne reviendrai en Espagne, aussi longtemps que la dictature y sévira ».

La propriété de Fontana Rosa, qui était alors composée de plusieurs bâtiments, fut transformée en souvenir de la terre natale de Blasco Ibanez avec pergolas, fontaines et bassins à la manière des jardins de Valencia. Dans les jardins, il fit construire une colonnade en demi-cercle autour de bancs en carreaux de céramique illustrant les aventures de Don Quichotte (Rotonde de Cervantès).

Quand Blasco-Ibanez s’est installé à Menton, il regroupa ses cinq bibliothèques dispersées dans différentes habitations successives (Valence, Paris, New York, Buenos Aires, Nice) : 50 000 volumes environ.

Il voulait que la littérature soit partout présente dans son jardin. Des stèles furent dressées pour recevoir des bustes de Dickens, Flaubert, Hugo, Dostoïevski, Balzac, Zola, Pouchkine et Cervantès qu’il avait commandés au sculpteur Léopold Bernstamm. A l’entrée de la propriété, un portail de pierres est orné des portraits de Balzac, Cervantès et Dickens. A Menton, celui qui avait dit « Désormais, je servirai le peuple par la seule voie du roman » écrira ‘La Reine Calafia’, ‘Voyage d’un romancier autour du monde’, ‘Aux pieds de Vénus’, ‘A la recherche du grand Khan’, ‘Le chevalier de la Vierge’ avant de s’éteindre le 28 janvier 1928.

Le 27 octobre 1933, fut exposé à la mairie de Menton le sarcophage du romancier représentant un livre aux tranches dorées supporté par sept autres livres en bois sculpté choisis parmi les ouvrages d’Ibanez. Les marins français et espagnols traversèrent toute la ville… jusqu’au port où l’attendait un navire pour Valence.

Fontana Rosa fut encore habitée par sa femme jusqu’en 1938 avant son retour dans son pays natal, le Chili. Après cela, la bâtisse connut des dégradations dues à la guerre, puis fut abandonnée.

En 1970, la ville de Menton fit l’acquisition de la propriété et, en 1985, le domaine classé parmi les monuments historiques. Depuis, la restauration des lieux s’est faite progressivement.

La Villa Fontana Rosa est dédiée à tous les écrivains du monde.

«Quand je suis fatigué, je sors dans le jardin plat, je monte les escaliers jusqu’au jardin supérieur, je contemple l’immensité de la Méditerranée, les golfes et les promontoires des Alpes et je retourne dans ma bibliothèque pour continuer à écrire … Mon jardin est un outil de travail peut-être le plus important de tous.» Blasco Ibanez

Le jardin des romanciers
Le jardin des romanciers
Le jardin des romanciers
Le jardin des romanciers
Le jardin des romanciers

Commenter cet article