Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes adresses

Publié par Charlotte De Garavan

Ici vous trouverez mes bonnes adresses, autrement dit les endroits qui m'ont charmée au fil de mes pérégrinations, en France ou ailleurs... Restaurants, hôtels, salons de thé...

J'ai découvert ces lieux, par hasard, par moi-même, grâce aux guides, via des blogs ou sur conseils.

Mon flair m'a rarement trompée...

 

A Paris :

- Un bon italien, Le Fellini, 47, rue Arbre Sec (1er), pour les saveurs authentiques du sud. Une sauce au basilic digne della nonna et un tiramisu excellent.

- A L'Hôtel Particulier Montmartre, 23 av Junot (Pavillon D), vous serez servi par un jeune chef qui manie une élégante originalité dans l'assiette. Très joli cadre pour ce restaurant aux allures de boudoir niché en plein cœur de Montmartre, dans un écrin de verdure.http://http://hotel-particulier-montmartre.com/fr/

- Parcequ’on y trouve les meilleures éclairs au chocolat de Paris, rendez -vous chez Stohrer, 51 rue Montorgueil (2e). Pour la petite histoire, sachez qu’en 1730 c’est Stohrer qui inventa le baba au rhum à la même adresse !

- Enfin, pour prendre un chocolat chaud, installez-vous au salon de thé Valentin, 30 passage Jouffrey (9e).

- Et puis, bien sûr, Angelina, 226, rue de Rivoli (1er), pour le décor mais aussi le chocolat chaud. Une institution dans Paris. Mon bémol : parfois la queue est longue.

- Pour manger sur le pouce, entre l’Opéra et Faubourg St Honoré, un lieu décontracté pour faire une pause relaxante et manger bio : quiches, soupes de légumes etc… sous forme de self. La Ferme, 55 rue St Roch (1er).

- Chez Boco, 3, rue Danielle Casanova (1er) (http://www.boco.fr/) vous dégusterez, lors d’une pause déjeuner des plats imaginés par les grands chefs (Anne-Sophie Pic, Christophe Michalak…) pour une restauration rapide et bio.

- La Jacobine, 59 rue St André-des-Arts (6e), pour déjeuner, bruncher, goûter... des petits prix pour des plats généreusement servis. Ce lieu charmant est situé dans un passage (près du Procope)...

- Un excellent couscous (ou tajine) dans une ambiance tamisée au Zerda, 15, rue René Boulanger (10e). Pour une soirée épicée après le théâtre dans un décor dépaysant. Certains vont jusqu'à dire qu'on y mange le meilleur couscous de Paris !

- Pour prendre un thé et lire, rendez-vous à La Fourmi ailée, 8, rue du Fouarre (5e). Quand un salon de thé élit domicile dans une ancienne librairie ça donne un endroit cosy et insolite. On peut aussi manger sur les tables en marbre, entre les bibliothèques et la cheminée.

- Les amateurs de vrai café italien apprécieront ce nouveau lieu où l'on peut aussi manger  (cuisine italienne). Stern, 47 Passage des Panoramas (2e) est installé dans un ancien atelier de graveur qui a été revisité par Philippe Starck pour une ambiance assez unique.

- A la Maison des Trois Thés, 1, rue Saint Médard (5e), dans un établissement créé par la seule maître thé au monde, Mme Tseng on goûte des thés raffinés dans la pure tradition chinoise (il ne s'agit pas de cérémonie du thé à la japonaise) et l'endroit, zen, invite à la détente.

 

En Province :

- Aix en Provence : un restaurant dont il faut vraiment avoir l’adresse sinon impossible de le trouver, Le Mille Feuille (8, rue rifle-rafle), pour les fans de déco tant dans la pièce (ambiance contemporaine) que dans l’assiette. Et puis bien sûr, Côté cour, sur le cours Mirabeau (au n°19), un gastro créatif dans un lieu à-part. Au choix, sous une verrière ou à l'intérieur (perso c'est là que je préfère)... http://http://www.restaurantcotecour.fr/ . Enfin, ceux qui voudront lire Shakespeare dans le texte en prenant un thé se rendront au Book in Bar, 4, rue Joseph Cabassol. Et aussi Les petits plats de Trinidad, 10 rue d'Italie, pour une jolie déco et des plats maison.

- Biarritz : endroit de rêve au charme romantique Le Château du Clair de Lune. N’hésitez pas à pousser la porte de cette demeure du 19ème, vous ne serez pas déçu ! www.hotelclairlune.com Et pour vous restaurez un petit restaurant à connaître, le Clos Basque qui présente une carte subtile à un prix très avantageux. Enfin, pour une envie de douceur, la Pâtisserie Miremont qui offre un cadre plein de charme http://www.miremont-biarritz.fr/fr/

- Bonifacio (Corse) : sans doute la meilleure table de la ville, le restaurant Stella D'Oro au 7, rue Doria est d'un niveau gastro et se dote d'une ambiance familiale extrêmement accueillante (http://http://www.restaurant-stelladoro-bonifacio.com/). L'Archivolto, rue de l'Archivolto, était une ancienne brocante transformée en restaurant par le frère et la sœur qui vous serviront des spécialités corses dans un décor singulier. Une adresse sûre ! Et pour finir la soirée, rendez-vous à La Petite Culotte, 9 rue Longue, où vous pourrez goûter des vins d'exception au son de la guitare de Vincent, l'un des maîtres des lieux. Surtout ne repartez pas sans avoir visité la cave au rez de chaussée. Ce lieu est un savant mélange d'authenticité, de design... et de bon goût (dans tous les sens !).

- Briançon : Hôtel Edelweiss (32, av. de la République), un charmant petit hôtel à la déco soignée.

- Cannes : La toque d’Or ( http:ng>//la-toque-dor.e-monsite.com/) offre une table avec des produits frais (le restaurant est situé près du Marché de Forville). Très bon accueil par la maîtresse des lieux. Déco soignée. A découvrir. Et puis, l'incontournable institution Astoux & Brun, pour les fruits de mer...(http://www.astouxbrun.com/). Côté douceurs le passage chez Jérôme De Oliveira / Intuitions pour ses pâtisseries et son salon de thé au Five Hôtel (22, rue Bivouac Napoléon) http://www.patisserie-intuitions.com/salon. Pour ceux qui aiment les bars à vin, voici mes deux adresses : le Cave Croisette (151, rue d'Antibes) et Le Bivouac, dans un lieu agréable, une belle carte des vins pour accompagner fromages et charcuteries (http://http://www.barlebivouac.com/).

- Dinard : restaurant Le Petit Port (quai de la Perle) pour une cuisine créative qui s’agrémente d’une jolie vue et un accueil on ne peut plus sympa. Un repère de connaisseurs.

- Lorgues : pour une pause au Château de Berne dans le Var (hôtel 5 étoiles Relais & Châteaux) (route de Salernes, RD 10, Lorgues) où vous pourrez choisir entre deux restaurants dont un gastronomique. Et bien sûr, déguster les vins du domaine… Les bouteilles à elles-seules valent le coup d’oeil ! Lieu isolé mais qui vaut le détour, c’est un havre de paix… http://www.chateauberne.com/

- Lyon : La Maison Villemanzy, une jolie table sur les hauteurs de la Croix Rousse avec une vue imprenable sur la ville www.maison-villemanzy.com . Et, pour ceux qui aiment les macarons, ceux de Seve aux Halles de Lyon Paul Bocuse (102, cours Lafayette). www.chocolatseve.com

- Menton : Le Mirazur (30, av Aristide Briand), pour sa vue sur la baie de Menton. Mauro Colagreco, appelé aussi ‘cuisinier paysagiste’ a vu son restaurant classé au 11ème rang des meilleurs restaurants mondiaux en 2014. http://www.mirazur.fr/ et puis, dans la vieille ville, A Braïjade Méridiounale (66, rue Longue), un endroit chaleureux où vous pourrez vous délecter d'une cuisine méridionale toute en saveurs avec pour spécialité, les brochettes flambées (poissons ou viandes). Une très bonne table dans un décor authentique.http://http://www.abraijade.fr/

- Monaco : sur le Rocher, lieu authentique de la ville, La Mongolfière est située dans une ruelle du Vieux Monaco. Henri Geraci y concocte des plats raffinés d'inspiration asiatique. http://http://www.lamontgolfiere.mc/

- Mougins : L’Amandier (http://www.amandier.fr/) au coeur du village offre un excellent rapport qualité/prix dans un décor raffiné sur trois étages avec, en son centre, un moulin à huile du XVIIe. Dans ce lieu culte de la gastronomie récemment rénové un salon fait hommage à Roger Vergé qui en fut le créateur dans les années 70. Une terrasse où il fait bon déjeuner offre en outre une vue panoramique.

- Nice : pour être transporté sur une autre planète culinaire, l’Aphrodite (10 bd Dubouchage) où David Faure vous fera découvrir une autre façon d’envisager les saveurs pour une cuisine magique. (http://http://www.restaurant-aphrodite.com/). Et pour un bon italien, dans un décor raffiné, La Pescheria (12, bd Victor Hugo) avec sa cuisine en vue et son chef sicilien qui s’appliquera à vous faire goûter les meilleurs mets.Dans une ancienne bijouterie, le Gaglio vous offrira une cuisine locale avec un point fort pour les desserts et si vous choisissez de vous installer dans la salle à l'étage (je vous le conseille) vous pourrez admirer la nouvelle "Coulée verte" de Nice depuis un joli décor d'inspiration baroque. http://http://www.restaurantgaglio.com/

- Plonévez-Porzay (Bretagne) : le Manoir de Moëllien (http://www.manoirmoellien.fr/) pour une cure de calme et de détente où vous trouvez également une bonne table.

- St Tropez : La Maison des Jumeaux (20; rue Etienne Berny), une bonne table dans un cadre reposant loin de la foule.http://www.lamaisondesjumeaux.com/

- Valbonne : sur la place, à L'Auberge provençale vous dégusterez des plats provençaux et méditerranéens à partir de produits frais. J'apprécie particulièrement la salle à l'étage. http://http://www.auberge-provencale-valbonne.fr/

- Vidauban : La Bastide des Magnans (route de la Garde-Freinet), un endroit de charme pour une cuisine raffinée.http://http://www.bastidedesmagnans.com/

A l’étranger :

- Bruxelles : La Quincaillerie (45, rue du Page) ( http://http://www.quincaillerie.be/.) , restaurant au décor Art nouveau où trône une horloge Temps modernes, il s’agit bien d’une ancienne quincaillerie reconvertie. On y dîne de produits frais (plateau de fruits de mer notamment) et on y goûte de très bons desserts entre les nombreux tiroirs muraux en bois. Mieux vaut être à l’étage où se trouvent des tables pour deux, le rez-de-chaussée pouvant être un peu bruyant. Autre lieu mythique pour se restaurer dans la capitale, La taverne du Passage (30, galerie de la Reine), au style Art Déco cette fois où l’on vous servira des spécialités belges comme les croquettes de crevette et bien sûr des moules-frites

- Kitzbühel : hasard ou destinée, le fait est que, c’est après un voyage éprouvant, que je suis tombée sur la Pension Haus Koller (Gerbergasse 12, 6370 Kitzbühel). L’accueil par la patronne (Evelyn Nowotni) est chaleureux, les chambres dans le pur style tyrolien sont spacieuses et le petit déjeuner parfait. Atout charme : c’est l’endroit où venait Romy Schneider dans sa jeunesse, chez sa famille de cœur, c’est pourquoi vous y verrez des photos d’elle un peu partout dans la maison. Pour la fan que je suis de l’actrice ce fut un don du ciel de me retrouver là… par hasard.

- Prague : dans cette ville merveilleuse je suis tombée par hasard sur ce restaurant au style gothique qui m’a comblée le temps d’une soirée, Zum Goldenen Brunnen (Karlova 3 Praha I).

- Rome : l’hôtel Beldes (via degli Scipioni). Pour les amoureux de Rome qui veulent séjourner dans un lieu agréable à la déco particulièrement étudiée (la plupart des meubles baroques viennent de France). On aime la salle de petit déjeuner sous la verrière au dernier étage. Pas très loin de l’hôtel la pizzeria Ragno D’Oro (Via Silla, 26).

- Salzbourg : dans la ville de Mozart -et ma ville préférée en Autriche- voici une adresse pour déguster des pâtisseries comme seuls les autrichiens savent faire. Ces énormes gâteaux vous séduiront non seulement par leur taille mais aussi la qualité au Café Tomaselli (Alter Markt, 9), le plus vieux café de la ville, là où justement Mozart allait en son temps. Une institution qui ne manque pas de charme et si vous ne vous autorisez qu’une seule pâtisserie lors de votre séjour alors n’hésitez pas c’est ici que le vice vous attend.

- San Sebastian (Espagne) : au Goiz Argi, on y mange d’excellents tapas notamment les brochettes de gambas (spécialités), Fermin Calbeton, 4.

- Venise : boire un verre accompagné de tapas à l'Osteria Ae Forcoe (Calle delle Bande-Castello 5377, le patron y prépare lui-même les amuses gueules à base de poisson. Vino vino (Ponte delle veste, 2007A) est un restaurant de type bistrot situé près de la Fenice pour déguster des plats typiques de la région. Pour un dîner gastro, le Boccadoro vous séduira par l’accueil de son propriétaire qui se mettra en quatre pour répondre à vos souhaits. Les plats ont des saveurs raffinées et sont bien sûr principalement à base de produits de la mer. http://www.boccadorovenezia.it

 

Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)
Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)
Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)
Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)
Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)
Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)

Par ordre : Le Mirazur (Menton), La Quincaillerie (Bruxelles), Le Beldes Hôtel (Rome), La Petite culotte (Bonifacio), Château du Clair de Lune (Biarritz), Angelina (Paris)